AFFI - Association Francaise de Finance (French Finance Association)

You are here : Home » "FINANCE" Journal » Browse Content
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Browse Content

Volume 8 - Numéro 1

July 1987

Le rôle de la garantie dans le contrat de prêt bancaire - 15 July 1987

Deshons, Michel; Freixas, Xavier

Adverse selection in the credit market has provided a basis for understanding the existence of credit rationing since with adverse selection an increase in the interest rate may imply a decrease in the average quality of the projects to be financed and thus a decrease in the bank's expected profit. The aim of this paper is to extend this analysis by introducing the collateral. This is interesting because it allows truthful revelation schemes to be used to discriminate among borrowers. Namely, mechanisms associating higher collaterals to lower interest rates in some specific way are shown to be strategy-proof. It is then possible for the bank to make use of these mechanisms. Nevertheless, it is shown that it is not always interesting for the bank to do so, so that for some distributions of the quality of the projects, the bank's optimal contract will entail credit rationning.

L'hypothése d'asymétrie d'information avec sélection adverse constitue une explication intéressante de l'existence de rationnement sur le marché du credit, la sélection adverse pouvant avoir pour consequence que tout accroissement du taux d'intérét détériore la qualité moyenne des emprunteurs et augmente le risque de défaillance des prêts. Cet article se propose de mener plus loin cette analyse en considérant les possibilités offertes par la garantie en tant que mécanisme de révélation. En effet, en associant aux garanties les plus élevées les taux d'intérét les plus faibles de façon adequate, la famille de contrats ainsi obtenue est incitative et permet donc de discriminer entre les emprunteurs potentiels. Il est alors possible d'é1iminer l'information imparfaite du banquier en utilisant ce type de mécanismes, mais cependant, le mécanisme optimal peut rationner le crédit pour certaines distributions de risque dans la population des emprunteurs potentiels.

Download

Les déterminants réels du risque financier - 15 July 1987

Bessis, Joël

Uncertainty in modem financial theory is given with no direct connection to the real characteristics and behavior of firms, as if it were independent of their real decisions. Financial and real spheres remain separated, which does not provide a clear understanding of the influence of the real behavior of firms on the risk of financial assets and the cost of capital, or of the influence of uncertainty in real markets on the policies of firms guided by financial objectives. The purpose of this research is therefore to analyze, both theoretically and empi- rically, the determination of financial (systematic) risk based on the real behavior of firms. The research includes three types of contributions. A model of the determination of systematic risk, based on the analysis of partial equilibrium of the firm under uncertainty and including both real and financial parameters, synthetises and extends available recent works. An empirically testable version is then derived using the links between financial risk, real (accounting) profitability, and Tobin's Q. The empirical analysis is conducted for a population of french firms along these lines. It shows that capital intensity reduces risk and that higher real profitability is associated with higher risk. It is thus shown that market and production structures affect risk and the cost of capital.

La théorie financière moderne intégre l'incertitude sans la relier aux caractéristiques et aux comportements réels des entreprises, comme si elle était indépendante de leurs décisions réelles. Cette démarche laisse les sphéres réelles et financières disjointes et ne permet pas de comprendre comment les comportements réels affectent le risque financier et le coût des financements, ni comment l'incertitude sur les marchés réels infléchit des comportements guidés par des objectifs financiers. L'objet de cette recherche est done d'explorer, aux plans théorique et empirique, les mécanismes de détermination du risque financier (boursier) partir des comportements réels des entreprises. Elle comporte trois types de contributions. Un modè1e de détermination du risque systématique, fondé sur l'analyse de l'équilibre partiel de l'entreprise en univers incertain et intégrant paramètres réels et financiers, synthétise et complete les travaux théoriques récents. Une version testable en est dérivée en exploitant les liens entre risque financier, rentabilité réelle (comptable) et le ratio Q de Tobin. Une analyse empirique des déterminants du risque est effectuée sur ces bases pour un ensemble d'entreprises françaises cotées. Elle montre, notamment, que l'intensité en capital exerce un effet réducteur sur le risque et que les perspectives de rentabilité édelle élevée sont associées à un risque accru. L'ensemble établit le rôle des variables de structure de production et de marché sur le risque et le coût du capital.

Download

La mise en évidence empirique de la structure à terme des taux d'intérêt - 15 July 1987

Bruslerie, Hubert De La; Gellusseau, Laurence

Equilibrium bond prices should be equal to the present value of their future cash-flows using the correct discount coefficients. These discount factors are estimates of the spot interest rates. Testing the term structure of interest rates is basically an empirical problem which consists in calculating the discount function at a given date. Different methodologies are given by the literature. One of the latest is the exponential function of polynomials used by the Caisse des Dépôts et Consignations and improved by Chambers, Carleton and Waldman (1984). A current model developed by Vasicek and Fong (1982) proposes the use of a polynomial of exponential terms to fit the discount function. This article first analyses the characteristics of these three models. Thereafter a comparative test is performed, using two different sets of data: one is made of us Treasury bonds, the other of euro-dollar bonds. The comparison is done through 29 cross sectional estimations during the 1983-1985 period. The main empirical conclusion of this study is that the Vasicek and Fong methodology gives better results in revealing the discount function.

Sur un marché obligataire, les prix constatés sur un ensemble de titres homogènes doivent être égaux à la valeur actuelle des flux futurs actualisés pour tenir compte de leur éloignement dans le temps. Les coefficients d'actualisation sont des estimations des taux d'intérêt purs. La mise en évidence de la structure à terme des taux d'intérét est un problême d'ordre empirique qui consiste à calculer la fonction d'actualisation à une date donnée. Diverses méthodologies ont été proposées dans la littérature. Parmi les plus récentes, la méthode mise en oeuvre à la Caisse des Dépôts et Consignations et améliorée par Chambers, Carleton et Waldman (1984) utilise une fonction exponentielle de polynômes. La méthode de Vasicek et Fong (1982) retient, pour sa part, un polynôme d'exponentielles pour ajuster la fonction d'actualisation. Après avoir rappelé les caractéristiques des trois modules, on a effectué une série de tests empiriques comparatifs. Deux échantillons ont été constitués dans ce but : le premier d'obligations domestiques du Trésor des Etats-Unis, le second d'euro-obligations en dollar. La comparaison des résultats est faite au travers de 29 ajustements sur la période 1983-1985. La conclusion empirique de cette étude est que, malgré quelques imperfections qui restent à é1iminer, les modèles du type Va.sicek et Fong apparaissent nettement plus performants que les deux précédents.

Download

Asymétrie de l'information, fiscalité et endettement au Canada - 15 July 1987

Gagnon, Jean-Marie; Suret, Jean-Marc; St-Pierre, Josée

This paper presents a cross-sectional study of the financial structures of Canadian firms. It suggests that the determinants are firm size, growth and profit rate. The main objective was to assess the impact of the tax laws. However, none of the proxies suggested by the current literature is statistically significant.

Ce mémoire propose une étude en coupe instantanée des structures financières des entreprises canadiennes. On conclut qu'elles sont statistiquement liées à la taille, la croissance et le taux de profit. Le but principal de la recherche était de mettre en évidence le rôle de la fiscalité, mais aucune des variables que suggèrent les travaux récents sur ce sujet n'est significative.

Download

Consommation, aversion au risque et rendement des actions : théorie et tests - 15 July 1987

Echchihab, Slimane; Jacquillat, Bertrand

In a multiperiod economy, discounted cash flow valuation models cannot explain the observed variability of prices because of two simplifying assumptions: investors are assumed to be risk neutral and the real rate of interest is constant. In this article, the role of the marginal rate of substitution of consumption is shown as a discount factor in the stochastic Euler equation. The equation parameters are tested using two econometric methods applied to french stocks from 1937 to 1983. These are two stage least square regression and the maximum likelihood method. The hypothesis of rational expectation on the Paris Bourse cannot be respected.

Dans une économie multipériodes, les modèles d'actualisation ne permettent pas de rendre compte de la variabilité des prix parce qu'ils imposent des restrictions très sévères sur le comportement des investisseurs (neutralité vis-à-vis du risque) et sur le taux d'intérêt réel (constant). Cet article met en évidence le rô1e du taux de substitution à travers l'équation d'Euler stochastique. Les paramètres de celle-ci sont ensuite testés à l'aide de deux méthodes économétriques : modè1e linéaire en deux étapes et maximum de vraisemblance sur le marché français des actions. L'hypothèse d'anticipation rationnelle des opérateurs ne peut être rejetée.

Download

Handbook of Corporate Finance - 15 July 1987

Albouy, Michel

Download

Bourses de commerce et marchés à terme de marchandises - 15 July 1987

Richard, A.

Download

Théorie de la Finance - 15 July 1987

Dumontier, Pascal

Download

Gestion Financière - 15 July 1987

Hirigoyen, G.

Download