AFFI - Association Francaise de Finance (French Finance Association)

You are here : Home » "FINANCE" Journal » Browse Content
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Browse Content

Volume 13 - Numéro 2

December 1992

La Quasi Marche Aléatoire - 15 December 1992

Alexandre, Hervé

The intention of this article is to take advantage of recent discoveries in econometrics (ARCH processes) to reformulate classical tests about the efficiency of financial market. It is also intended to improve the quality of stock index forecasts. Classical tests about the efficiency are realized from random walk. The change occurs here, considering the innovation of the random walk not like a white noise but like an ARCH process whose characteristics are such that they respect conditions given by Granger and Morgenstern (1970) to test the market's efficiency. This model, the Quasi Random Walk, allows a less restrictive approach to the notion of efficiency. The other advantage of the Quasi Random Walk is that it will help to refine the forecast, owing to confidence interval of forecast which aren't constant anymore. An empirical study based on five financial indexes (Germany, the United States, France, Great-Britain and Japan) shows a bigger tolerance of the Quasi Random Walk in tests of financial market's efficiency and a better approach to forecast.

Le but de cet article est de profiter de récentes découvertes en économétrie (processus ARCH) pour reformuler les tests classiques d'efficience des marchés financiers. Il est tenté, également, d'améliorer la qualité de la prévision des indices boursiers. Les tests classiques d'efficience sont réalisés à partir du modèle de la marche aléatoire. Le changement intervient, ici, en posant l'innovation du processus de marche aléatoire non plus comme un bruit blanc mais comme un processus ARCH dont les caractéristiques sont telles qu'elles respectent les conditions posées par Granger et Morgenstern (1970) pour tester l'efficience des marchés. Ce modèle, la Quasi Marche Aléatoire, permet une approche moins restrictive de la notion d'efficience. L'autre avantage de la Quasi Marche Aléatoire est qu'il va permettre d'affiner la prévision, grâce aux intervalles de confiance de prévision qui ne sont plus constants. Une étude empirique basée sur cinq indices boursiers mondiaux (Allemagne, États-Unis, France, Grande-Bretagne et Japon) va mettre à jour une plus grande tolérance de la Quasi Marche Aléatoire dans les tests d'efficience des marchés financiers et une meilleure appréhension de la prévision.

Download

Méthodes probabilistes d'évaluation et modèles à variables d'état : une synthèse - 15 December 1992

Bajeux-Besaninou, Isabelle; Portrait, Roland

This paper shows the links between the different methods currently used for pricing contingent claims. These methods are all grounded on the no arbitrage assumption. The first approach changes the historical probability into a martingale measure. The second starts from a state variable framework and yields prices as solutions of a partial differential equation. We show how these two methods can be derived from a general state variable-APT model and how the latter leads to the expression of the appropriate martingale measure through the Radon-Nicodym derivative. Hence, all major pricing models are presented within a unified framework.

Cet article met en évidence l'articulation et la complémentarité des différentes méthodes d'évaluation d'actifs contingents, toutes fondées sur l'hypothèse d'Absence d'Opportunités d'Arbitrage. La première approche met en œuvre des méthodes probabilistes impliquant un changement de probabilité qui rend martingales les prix relatifs des différents titres. La deuxième approche s'appuie sur des modèles à variables d'état aboutissant à des prix définis comme solution d'équations aux dérivées partielles. On montre comment ces deux méthodes peuvent être déduites d'un modèle général à variables d'état d'évaluation par arbitrage et comment ce dernier permet d'expliciter le changement de probabilité rendant martingales les prix exprimés dans le numéraire choisi. Tous les modèles classiques d'évaluation sont ainsi présentés dans un cadre unifié.

Download

Rationnement du crédit, asymétrie de l'information et contrats séparants - 15 December 1992

Gillet, Roland; Lobez, Frédéric.

Dans le cadre d'un marché du crédit avec asymétrie de l'information, nous développons un modèle microéconomique dans lequel le rationnement du crédit est un élément d'un contrat incitatif permettant aux prêteurs d'identifier le risque des emprunteurs. Notre approche dépasse à cet égard le débat opposant Stiglitz et Weiss (1981) à Bester (1985). Pour ce dernier, l'utilisation de contrats séparants est un moyen de discriminer les emprunteurs et d'éviter le phénomène du rationnement qu'implique l'utilisation de contrats mélangeants à la Stiglitz-Weiss (1981). Le modèle développé dans cet article présuppose au contraire la coexistence de contrats séparants et de rationnement. Dans ce cadre, nous caractérisons précisément la forme des contrats incitatifs et nous montrons le rôle essentiel joué par l'offre de crédit.

Download