AFFI - Association Francaise de Finance (French Finance Association)

You are here : Home » "FINANCE" Journal » Browse Content
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Browse Content

Volume 26 - Numéro 2

December 2005

Internal Capital Market Efficiency of Belgian Holding Companies - 15 December 2005

Gautier, Axel; Hamadi, Malika

In this paper, we raise the following two questions. (1) Do Belgian holding companies operate an internal capital market to transfer financial resources amongst their subsidiaries? And if yes, (2) is the internal capital market efficient? To answer the first question, we check if group cash flow is a determinant of the group members investment spending. The answer is positive if the holding company's subsidiary is affiliated to a coordination center and negative otherwise. To answer the second question, we evaluate if internal transfers are driven by efficiency. From our estimations, we cannot conclude that Belgian Holding companies have an efficient internal capital market.

Download

Is automotive leasing a risky business? - 15 December 2005

Schmit, Mathias

This paper is devoted to credit risk modelling issues of lease portfolios. It presents results on the default and loss given default performance of automotive leases and proposes specific solutions dealing with their most important characteristics including their large size, the ownership of leased assets by lessors and limited availability of information about lessees' financial situation. Probability density function of losses and VaR measures are estimated on the basis of a private database comprising a unique set of 35,861 individual automotive lease contracts issued between 1990 and 2000 by a major European financial institution. Results show that recovery rates in the automotive lease industry are high and further confirm that leasing is a relatively low-risk activity. A comparison with capital requirements stemming from the Basel Committee's proposed new framework also show that a wider recognition of physical collateral under Basel II would not only allow to better reflect the risk profile of automotive lease exposures but would also contribute to reduce the significant gap in capital requirements stemming from the different approaches of the proposed framework.

Cet article se consacre à la question de la modélisafion du risque de crédit pour les portefeuilles de crédit-bail automobile. Il expose les résultats relatifs aux performances des contrats de crédit-bail en termes de probabilité de défaut et de perte en cas de défaillance, et propose des solutions spécifiques tenant compte des caractéristiques les plus saillantes de ces portefeuilles : leur grande taille, le fait que la propriété des actifs reste aux bailleurs et le niveau limité d'informations disponibles quant à la situation financière des locataires. La fonction de densité des probabilités de pertes et les mesures VaR sont estimées grâce à une base de données privée comprenant un ensemble unique de 35.861 contrats de crédit-bail automobiles émis entre 1990 et 2000 par une importante institution financière européenne. Les résultats montrent que les taux de recouvrement observés dans l'industrie du crédit-bail automobile sont élevés et confirment le fait que cette activité est relativement peu risquée. Une comparaison avec des exigences en capital telles que dictées par la proposition du Comité de Bâle montre également qu'une plus large reconnaissance des collatéraux physiques sous Bâle II permettrait non seulement de mieux refléter le profil de risque des contrats de crédit-bail automobiles mais aussi de réduire l'écart significatif qui existe entre les exigences en capital des différentes approches de l'accord-cadre proposé par le Comité de Bâle.

Download

On the use of nearest neighbors in finance - 15 December 2005

Guégan, Dominique; Huck, Nicolas

Nearest Neighbors are a non linear non parametric forecasting method often used in finance. This work focus on the way Nearest Neighbors are applied in the existing literature. We observe that the selection's methods of the embedding dimension and of the number of neighbors via phase space reconstruction and in sample predictions lead to distort the idea underlying the Nearest Neighbors approach. Propositions for a better usage of Nearest Neighbors are given.

Les Plus Proches Voisins sont une méthode de prévision non-linéaire et non-paramétrique régulièrement utilisée en finance. Cet article s'interroge sur la façon dont cette méthode est employée dans la littérature. Nous observons que les méthodes de sélection de la taille et du nombre de voisins par reconstruction de l'espace des phases ou par de la prévision dans l'échantillon conduisent à altérer l'idée qui fonde la méthode des Plus Proches Voisins. Des propositions pour un meilleur usage sont avancées.

Download

La dynamique de la volatilité à très haute fréquence des taux longs euro - 15 December 2005

Lespagnol, Charlotte; Teïletche, Jérôme

The aim of this text is to analyse the dynamics of European longrate volatility, as measured at various frequencies (intraday, daily). We identify and quantify the dimension of the diverse components of volatility: long memory and ARCH effects, seasonal effects, news announcements. Among the news, we highlight the role played by the US employment report and ECB announcements. The analysis is based on nearly two years of observations on the Euro Notionnel contract, sampled every five minutes. The comparison of the results with those obtained on the Euro Bund contract shows that results do not depend on competition problems of MATIF with EUREX.

L'objet de ce texte est d'analyser la dynamique de la volatilité des taux longs européens à différentes fréquences (intra-journaliers, quotidiens). Nous identifions et quantifions l'ampleur des différentes composantes de la volatilité : mémoire longue et effet ARCH, effets saisonniers, annonces de nouvelles économiques. Parmi ces dernières, nous mettons notamment en évidence le rôle joué par le rapport sur l'emploi américain et les annonces de la BCE. L'analyse est basée sur près de deux ans d'observations du contrat Euro Notionnel, échantillonnées toutes les cinq minutes. La comparaison des résultats avec ceux obtenus sur le contrat Euro Bund montre leur absence de dépendance aux problèmes concurrentiels du MATIF face à l'EUREX.

Download